Chambre 306… avec une pina colada pour un dernie

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Chambre 306… avec une pina colada pour un dernieJe relis le texto qu’elle m’a envoyé il y a quelques minutes, en me dirigeant vers l’ascenseur.  Et je revois notre rencontre…Mes vacances à la Jamaïque se terminent. Je l’ai aperçu dans la navette qui nous ramenait du centre-ville de Kingston à l’aéroport international. Mon vol est demain matin, à 6h30, et j’ai choisi de passer ma dernière nuit sur place, prêt à partir, dans un hôtel Hilton 4 étoiles à proximité des pistes. Un peu de confort avant de partir ne peut pas faire de mal ! Elle était assise 2 rangs devant moi et ne m’a pas vu, du moins, je le croyais. Arrivé à l’aéroport, je la perds de vue dans les tumultes de la foule. Sa robe blanche, légère, semble virevolter entre les voyageurs qui entassent leurs valises, avant de s’évanouir sous le soleil.Quelques heures plus tard, au bar de l’hôtel où je profite d’un dernier rhum après mon dîner, je la revois assis à quelques tabourets de moi. Elle porte toujours cette robe blanche, plutôt légère, qui ne cache rien de ses magnifiques jambes qu’elle a négligemment croisé. Je m’approche d’elle et entame la conversation. J’ai à peine prononcé « bonsoir » qu’elle me répond du tac au tac, en me regardant droit dans les yeux : « Encore vous ? Après le bus, le bar… Je vais finir par croire que vous me suivez ». Ses mots sonnent doucement à mes oreilles quand je réalise qu’elle m’avait remarqué. Je lui signale alors que si je l’avais suivi, je ne l’aurai pas perdu de vue dans l’aéroport. Elle rit. Son sourire rayonne de mille feux. Je remarque alors la finesse de son visage, son profil joliment dessiné… Ses cheveux attachés dégagent une nuque qui invite au baiser. Mais je garde pour moi mes réflexions.J’apprends qu’elle est venue passer des vacances chez une amie qui s’est installé ici, et qu’elle repart demain avec le même avion que moi, rejoindre son mari et ses enfants. De mon côté, je lui dis que mes vacances en solitaire me font du bien, et que j’ai toujours rêvé de découvrir la Jamaïque, surtout depuis le film Rasta Rocket ! Elle rit à nouveau…Nous papotons comme ça pendant près de 2h, à échanger des banalités, et des choses plus personnelles. C’est drôle comme il est facile mobil sex de parler de certains sujets avec des inconnus. Nous enchaînons, les cocktails, cuba libre, pina colada (son préféré), et autres. Nous rions, et quand je pose machinalement ma main sur son bras, elle me renvoie gentiment en me faisant une tape sur la cuisse : « non monsieur, on ne touche pas ! ». Et je m’excuse aussitôt.Quand alors elle me dit : « Bon, la nuit va être courte, il s’agit d’être en forme demain, l’avion nous attend, et je suis incapable de dormir dans un avion, il faut que j’aille prendre des forces ». Nous échangeons nos numéros de téléphone, histoire de nous retrouver pour embarquer et passer le voyage ensemble. Je la regarde alors s’éloigner… Je regarde son dos, ses hanches, ses fesses, ses jambes disparaître dans l’ascenseur. Juste avant que la porte ne se referme, je croise son regard et y distingue comme une étincelle…Je termine mon vers doucement et reçois alors son texto : « chambre 306… avec une pina colada pour un dernier verre »…J’ai commandé 2 pina colada au barman, à emporter, et il me les sert sur un plateau.Je monte dans l’ascenseur, appuie sur le bouton numéro 3.Dans le couloir, je m’approche de la chambre 306, je frappe 3 coups, en disant : « room service », dans un très mauvais accent anglais, j’entends un « entrez » qui se perd dans un rire qui me plait…Je la découvre  lascivement appuyée contre le mur, face à la baie vitrée de sa chambre. Dans le noir de la nuit les milliers de lumières de l’aéroport paraissent être autant de lucioles. Elle s’est habillée d’une nuisette noire fine, soulignée d’une jolie dentelle au niveau de la poitrine. Je suis sans voix quand elle se retourne.Elle s’avance vers moi, prend son verre et me tend le mien. Nous trinquons en silence, en nous regardant dans les yeux. Puis d’un signal imperceptible, nous nous embrassons. Nous mêlons nos lèvres dans un baiser passionné. Les seuls mots qu’elle prononce sont : « J’ai envie d’un dernier bon souvenir de mes vacances ».Nous nous pressons l’un contre l’autre. Nos lèvres s’embrasent et nos langues se mélangent. Mes mains se promènent dans son dos, sur ses hanches, ses fesses, puis remontent jusqu’à asyalı sex sa nuque délicieuse que j’embrasse doucement. Je sens son corps appeler le mien. Ses seins contre mon torse… ses mains sur ma tête, mon dos, mes fesses… L’espace tournoie autour de nous. Je sens la douceur de sa nuisette dans la paume de mes mains qui se transforme en une exquise caresse sur son corps. Puis elle me repousse, me fait basculer en arrière sur le lit, et vient sur moi.Je remonte sa nuisette sur ses hanches pour caresser ses cuisses… Elle m’embrasse dans le cou, déboutonne ma chemise pour passer sa langue sur mon torse, mes tétons… Je sens son entre-jambe se réchauffer sur mon ventre… Elle doit ressentir mon sexe en érection dans son carcan… Elle continue son exploration… ouvre ma chemise entièrement, embrasse mon buste, puis descend doucement entre mes jambes. Elle embrasse mon sexe à travers mon pantalon… le caresse doucement en se redressant pour mieux me voir… Puis dirige sa main experte pour me déboutonner… Elle sort ma verge de mon boxer, en souriant… puis se penche pour saisir mon gland dans sa bouche… Le contact de ses lèvres, de sa langue, m’excite davantage… Mon gland semble grossir plus encore tandis qu’elle avale littéralement mon sexe dans sa bouche…Je pose doucement ma main sur sa nuque et lui demande d’arrêter… Je veux aussi goûter son nectar, caresser son clitoris, lécher sa fente… Elle se redresse alors, retire totalement mes vêtements, et viens délicatement se positionner en 69. Elle saisit ma verge dans la main, avant à nouveau de passer sa langue sur mon gland. Je remonte doucement la nuisette sur ses hanches, et découvre son sexe luisant… Je glisse un doigt entre ses lèvres, pour caresser son petit bouton… Puis je glisse ma langue dans sa fente, la titille, la caresse, la pénètre… Le bout de ma langue joue avec son clitoris, tourne autour, appuie dessus… Je le pince doucement entre mes lèvres et je la sens frémir à chaque caresse.Elle se dégage alors, se retourne face à moi et viens s’asseoir sur moi. Mon sexe bandé contre le sien… Elle joue à glisser ses lèvres contre moi, puis positionne mon gland à konulu sex l’entrée de sa chatte… Elle s’empale alors entièrement sur ma queue dressée. Je fais glisser les bretelles de sa nuisette le long de ses épaules, pour découvrir ses seins et ses tétons dressés. Je les saisis à pleines mains, avant d’approcher ma bouche et ma langue de ces petites gourmandises.  Elle me repousse alors en arrière, en restant bien droite… Elle me regarde dans les yeux, alors qu’elle va et viens doucement sur ma verge. Je l’entends gémir… Je la regarde prendre du plaisir… Je regarde ses seins, sa peau commence à briller par la sueur qui nous recouvre. Elle sourit, un regard de défi vers moi : elle me domine, contrôle mon plaisir…Je me redresse alors, me retire d’elle et lui glisse à l’oreille : « si on inversait les rôles ? ». Je la positionne face contre le lit, je me mets à genou au dessus de ses jambes et la saisis par les hanches. Je conduis mon gland jusqu’à son sexe puis la pénètre en levrette. Mes mains accompagnent le mouvement de ses hanches… Ma verge va et vient en elle, doucement, puis de plus en plus vite… Elle se redresse et lance une main en arrière pour me saisir par le cou. J’en profite alors pour lui caresser les seins, pincer ses tétons, tandis qu’une main reste sur sa hanche et ses fesses pour la faire aller et venir de plus en plus vite…Puis je la sens d’un coup s’abandonner totalement… Elle jouit en fermant les yeux, en gémissant… Elle se dégage de mon sexe pour le caresser à nouveau. Quelques va-et-vient de sa main suffisent alors pour me faire jouir à mon tour. Nous nous étendons alors doucement dans son lit, le souffle court, les yeux dans les yeux. Pas un mot ne saurais rompre se moment hors du temps.Elle reprend ses esprits, et m’invite alors à prendre une douche avec elle. Nous restons sages, juste à échanger quelques baisers et caresses qui ne manquent pas de m’exciter à nouveau. Mais elle me rabroue gentiment, en me disant, avec son sourire qui m’a tant plu : « ce dernier souvenir restera le dernier ».Je la quitte maladroitement pour rejoindre ma chambre. Le lendemain, je ne la trouve pas. Ni au petit-déjeuner, ni à l’enregistrement de nos bagages, ni dans l’avion.À mon arrivée en France, je rallume mon téléphone, et un texto m’attends : « La directrice de l’hôtel Hilton de Kingston vous remercie de votre visite et espère vivement vous revoir lors de votre prochain séjour ». 

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

kartal escort istanbul travestileri istanbul travestileri ankara travestileri
free bets bahis siteleri kaçak bahis bahis siteleri canlı bahis güvenilir bahis canlı bahis sakarya escort bayan sakarya escort bayan webmaster forum izmir escort bayan hd porno bursa escort bursa escort bursa escort erenler travesti tuzla escort kurtköy escort göztepe escort