Épilation et plus si affinités suite

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Épilation et plus si affinités suiteBonjour à toutes et à tous, Voici avec un peu de retard la suite de mes péripéties.Sandrine avait transmis mes coordonnées à une certaine Sarah, je lui ai envoyé un texto : – bonjour Sarah, je suis le masseur, n’hésitez pas à me contacter pour fixer un rdv, je reçois ou me déplace, à votre convenance.- bonjour, merci de m’avoir contacter, avant de prendre rdv, j’aimerais que l’on discute du déroulement de la prestation.- c’est très simple, ma prestation comprend de base une épilation à la cire orientale des parties que vous souhaitez traiter, un massage de tout le corp est ensuite offert, Sandrine à dû vous parler du petit plus, que vous choisissez ou non de recevoir à la fin, il n’y a évidement rien d’obligatoire, tout dépend de vous et de votre ressenti et/ou affinité. L’essentiel de la prestation consiste en l’épilation, le reste c’est vous qui décidez…- très bien, merci pour ces précisions, ca me rassure… je suis très complexé et pudique… Je vous épargne les dizaines de textos qui ont suivi, Sarah m’a parlé de ses complexes, nous avons discuté une bonne semaine, des relations amoureuses, de la vie, du regard des gens, j’avais l’impression de m’être perdu sur YouTube tellement nous avons échangé sur des sujet différents, mais pour faire court, Sarah était une fille de moins de 30 ans, n’ayant connu que peu d’expériences sexuelles, elle était apparemment très athlétique… ce que j’allais voir dépassait ce que j’avais imaginé…Au bout de quelques jours d’échange de textos, j’étais, pour être franc, saouler de répondre à autant de questions et de discussions. Sarah voulait absolument savoir ce qui m’avait amené à pratiquer des épilations sur des femmes. Je comprenais évidemment ses interrogations, je suis un homme, hétéro… je préférais être franc et en même temps j’espérais que ma franchise la fasse reculer, je faisais celà par plaisir et juste le fait de discusser par texto devenait une contraire tellement Sarah était lourde. Je lui expliquais donc qu’un concours de circonstances mélangé à mon côté voyeur m’a amené vers cette activité, je lui ai clairement écrit que j’étais accro au porno, que j’étais voyeur, un peu exhib et que pratiquer celà me permettait de gagner un peu d’argent tout en faisant profiter mes yeux d’un peu plus que du virtuel…À ma grande stupéfaction Sarah, de tout le pavé que j’avais écrit, n’avait retenu que mon addiction au porno.Après quelques échanges, elle m’explicitait qu’elle aussi était porn addict, et qu’elle en avait honte… Là je me disais STOP 2 minutes, estéticien masseur d’accord mais psychologue je n’assume pas…La situation devenait saugrenue, ca devait être aussi simple s’une prise de rdv, je sentais que je n’allais jamais, ni la voir ni l’épiler et malgré toutes ces discussions ahurissantes, Sarah me proposa bursa escort une date chez elle. Quelques jours plus tard, je me rendais donc chez Sarah, je me gare au pied de l’immeuble, récupère ma table pliante et mon sac de cire, j’avais un attirail digne d’un pro, je prenais vraiment au sérieux cette activité. Comme pour mon rdv précédent, je me masturbais avant pour éviter de me perdre dans des envies et rester pro.Je sonne, je monte, elle ouvre : dans la fraction de seconde où je la découvre j’essaie de cacher mon air stupéfait, je ne suis pas mentaliste ni très physio mais il y a tout de même des lignes directrices pour chaque personnalité et Sarah était un fouillis… elle n’était pas laide mais loin d’être attirante au premier abord, les cheveux attaché, une queue de cheval, elle portait un débardeur qui laissait paraître des épaules et des t****zes très musclé, elle n’avait pas de poitrine, je distinguais des pointes plutôt épaisses. Le bas de son corp compressé dans un legging dévoilait des jambes très masculines très musclées. J’entrais et découvrait le pourquoi du comment petit à petit…Dans son salon un bureau sur lequel était posé 4 écrans d’ordinateur gigantesques. Sarah était une geek qui travaillait dans l’informatique, elle passait ses journées à coder. Sa passion pour le cross fit se révélait à travers ses formes. C’était vraiment impressionnant de voir d’aussi près qu’elle était dure de partout, elle marchait le dos bien droit, c’est ce qui m’a marqué. Je doutais encore plus de la personnalité de Sarah, pourquoi une femme comme elle aurait-elle besoin d’une épilation par un homme ?!!! Surtout avec une finition à la fin ! Rien ne collait. Puis elle me proposa de boire un café avant de commencer et tout pris sens. Sarah est une jeune provinciale, montée à Paris pour ses études, très renfermée plutôt très timide, plus elle parlait plus je sentais la caricature de la petite coincée avec des lunettes et des couettes qui était toujours assise devant et qui a dû embrassé un garçon pour la première fois à l’âge de 25 ans (oui je ne devrais pas porter de jugement et je m’en excuse!). J’avais connu dès férus d’informatique dans mon boulot et les personnalités sont plutôt homogène. La bombe sexuelle tatouée qui pirate les banques, c’est dans les films. Après l’avoir mise à l’aise, je dépliais la table, lui demandait de prendre une douche très chaude afin de dilater les pores et de se frotter avec un gant de crin que j’avais apporter dans un petit coffret (j’avais préparé des petits coffrets avec un savon et un gants de crin pour les futurs clientes).Sarah se présenta à la fin de sa douche avec une serviette autour d’elle, je l’allongeais sur la table, elle rougit, elle était très mal à l’aise, je baissais un peu les stores pour la rassurer et la laissa enlever la serviette.Époustouflant! escort bursa Je n’ai pas d’autre mot, ses abdominaux en V m’ont plus que marqué, elle était très plate mais ses tétons marrons avec une auréole bien développée faisaient petits comparer à la circonférence de ses tétons, ses jambes était serrées, je ne devais lui épiler que les aisselles et le pubis. Ses cuisses ou plutôt devrais-je dire ses quadriceps étaient ceux d’un coureur de 100metres. Moi qui aime les femmes avec des formes je n’avais jamais imaginé qu’un corp comme celui ci puisse me faire autant d’effet (je ne savais pas si ca m’excitait ou juste me fascinait d’ailleurs).Je lui demandait de se détendre et commençait le travail, j’avais fini les aisselles et commençait le maillot, lorsque qu’elle relâchait ses cuisses pour me laisser accéder à son entrejambe, une surprise me sortait les yeux par les globes, son vagin… un clitoris endormi qui était d’une taille phénoménale, des lèvres qui formaient un tourbillon. Je n’osais pas m’attarder avec les yeux, je commençais l’épilation. Je n’avais même pas à tirer sa peau tellement elle était naturellement ferme. Elle gémit au premier arrachage, elle posa son avant bras sur ses yeux et finis par me dire : – avoues que tu es choqué.- par quoi – tu sais très bien, c’est pour ça que je ne sort pas avec des hommes, mon vagin ressemble à un penis. Moi d’un air détaché : – Sarah ton sexe est très beau, oublies ca pour l’instant, détends toi et profites du moment.Elle esquissa un sourire, toujours sans me regarder et semblait rassurer, détendue… je lui demandais de se mettre un instant à 4 pattes pour lui épiler le sillon et ses fesses en se contractant dévoilait une incroyable fermeté, son anus était d’ailleurs très serré… je finis l’épilation, nettoyais les résidus de cire et commençais à la masser. Je sentais chacun des muscles de son dos entre mes mains, je peinais à masser ses cuisses qui semblait celle d’un homme, après l’avoir mise sur le dos, mes doigts faisait du Trail sur ses abdos, mais très sincèrement c’était un des moments les plus excitants de ma vie. Elle avait un corp phénoménale. Je sais que les hommes qui liront et qui aime les corps traditionnelles ne comprendront pas forcément (attention ce n’était pas une miss muscle non plus, elle était simplement très ferme de partout).Je m’approchais de plus en plus de son sexe, Sarah m’expliquait qu’elle avait pris il y a quelques années des stéroïdes pour la compétition et qu’un des effets secondaires était le gonflement du clitoris. Ce clitoris… je lui demandais si elle voulait plus … elle me répondit avec un timide oui. Je commençais à la caresser d’abord avec le plat de mes doigts puis en sentant l’excitation montée en elle selon la manière que j’utilisais, je saisis son clitoris entre mes deux doigts et effectuais bursa escort bayan une mini-branlette… Sarah suffocait de plaisir, et n’hésita pas par contre à me demander dans le feu de l’action si elle pouvait avoir plus… je m’executais, j’ecartais ses jambes et commençais littéralement à sucer son clitoris, je faisais des vas et vient avec ma bouche, je sentais son clitoris gonflé. Ma bite allait explosée tellement la situation m’excitait. Je posais un doigts sur son anus, elle se laissait faire, avec sa mouille sur mon doigt, je dilatais légèrement son trou et rentrais petit à petit… elle devenait folle de plaisir, il n’aura pas fallu très longtemps pour qu’elle jouisse… elle se releva aussitôt, regarda vers mon pantalon, elle vit une bosse et une auréole sur la toile de mon bas, j’avais moi même mouillé des litres, elle ne savait pas quoi dire, je pris les devant : – désolé Sarah mais pour le coup ça m’a vraiment excité, je peux aller dans la salle de bain ? Je bégaye quand même : – pas pour me branler, enfin juste me..elle me coupe, fais comme tu veux… À ce moment là je suis tellement excité, je n’ose pas vraiment aller vers elle, je me branle à travers mon pantalon. – désolé Sarah tu es tellement excitante. Elle me regarde avec des grands yeux se demandant quoi faire, je sors ma bite commence à me branler devant elle.Elle me dit, je pense pour me donner l’autorisation : – ah oui c’est vrai que tu es un peu exhib. Je n’en peu plus, je me branle, mon gland mouille de plus en plus.Je m’excuse encore: – désolé mais ton corp, tes fesses…C’est à ce moment qu’elle s’exhibe devant moi, elle se retourne mon montre ses fesses comme pour me dire : tiens c’est cadeau, branles toi, elle pose son buste sur là table les pieds au sol ses fesses devant moi, j’étais à 1 mètres environ, je me branle et me rapproche de plus en plus, ma bite est à 20 cm, je me rapproche encore et pose mon gland entre ses fesses, je frotte ma bite qui glisse de plus en plus entre ses fesses, je ne contrôle plus rien, tellement la situation m’excite, elle écarte ses fesses je frotte mon gland de plus en plus, mon frein est en contact direct avec son anus et j’ejacule, mon sperme atterrit sur le creux de son bassin, coule entre ses fesses et ma bite… juste en l’écrivant je trique.Nous passons sous la douche, je la lave lui frotte tout le corp comme pour m’excuser de cette attitude non professionnelle. Après s’être rhabillé, nous discutons de ce qui vient de se passer, Sarah m’avoue qu’elle espérait qu’on “baise” c’est le mot que cette timide geek à utiliser, elle m’explique qu’elle aimerait soigner son addiction au porno, que c’est peut être lié au fait qu’elle n’a pas eu de copain depuis des années. Jusqu’à il y a quelques mois Sarah et moi, nous nous ecrivions des textos cochons, on s’envoyait de temps en temps des vidéos de nos sexes, des liens vers des vidéos pornos et puis un jour elle rencontra quelqu’un et plus de nouvelles, je suis content pour elle mais j’aurais quand même bien voulu frotter mon gland sur son clito…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

kartal escort istanbul travestileri istanbul travestileri ankara travestileri
free bets bahis siteleri kaçak bahis bahis siteleri canlı bahis güvenilir bahis canlı bahis sakarya escort bayan sakarya escort bayan webmaster forum izmir escort bayan hd porno bursa escort bursa escort bursa escort erenler travesti tuzla escort kurtköy escort göztepe escort