Salon de l’érotisme…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

Salon de l’érotisme…Bonjour,Je vais vous raconter quelque chose qui m’est arrivé récemment.Je suis allé, en début d’année, au salon de l’érotisme de La Rochelle. Habitant à quelques kilomètres de la ville, j’avais depuis longtemps entendu parler de ce salon, mais je n’avais jamais osé y aller… Vous pourriez trouver cela stupide de ma part, mais la crainte n’était pas de me retrouver dans ce genre d’environnement, même si je me demandais ce que j’allais vraiment y voir, mais plutôt de croiser quelqu’un que je connaissais… Ridicule car si tel était le cas, le malaise serait réciproque et certainement de courte durée…J’arrivais donc à l’entrée du parc des expos et là, que de monde !Ma première surprise était de voir que le public était vraiment mixte : quand même un peu moins de femmes que d’hommes mais j’étais heureux de voir la bonne ambiance que donnait cette mixité : moi qui avait peur de me retrouver dans un univers peuplé essentiellement d’hommes pas toujours très discrets…Je commençais donc ma ballade en visitant les différents stands présents dès l’entrée : lingerie sexy, sextoys, bijoux, tout cela présentés par des exposants sympas, souriants.Un peu plus loin, je tombe sur un stand particulier : la possibilité d’assister à un tournage X !… les idées me viennent…Je continue ma visite et découvre d’autres stands où des shows privés sont proposés avec strip tease plus ou moins hot.Enfin, je tombe sur l’entrée de l’espace interdit au moins de 18 ans…Sans hésiter, je décide d’aller voir ce qui s’y passe et là… ben, pas grand-chose !!!En fait, l’espace est plongé dans l’obscurité, des petits espaces avec fauteuils et tables basses, au milieu une barre de pole dance, un bar mais très peu de monde…Je tourne la tête et aperçois une scène avec une petite foule devant attendant le début d’un spectacle. Je décide de rejoindre ce groupe et attends.Au bout de quelques minutes, les lumières s’allument et l’organisatrice demande à un garçon de monter sur scène… et là, je vois ce que vous pensez : que je vais monter sur cette scène… et ben…… non !…. mais soyez patient, car l’histoire va se pimenter un peu plus loin …J’assiste donc à un premier show où une magnifique fille, habillée de cuir et armée d’une cravache, entame un strip intégral très chaud devant le gars et parfois dessus… veinard !!!Autour de moi, toujours une ambiance surprenante : beaucoup de monde, jeunes et moins jeunes, des petits groupes de copains, de filles, à ma gauche un couple d’une cinquante d’année passée, captivés par le spectacle… le sexe sans tabous, tout dans la bonne humeur, les yeux envahis par la beauté de cette fille, nue, jambes écartées face au public, en train de se goder… Pffff, il commence à faire chaud, là !…..Le spectacle touche à sa fin après deux shows et l’organisatrice annonce une pause avant de reprendre.Je me dirige vers la sortie de l’espace hot, et là, une voix féminine s’adresse à moi :-Sympa ce show, non ? ?? Je tourne la tête et soudain, tombe devant un visage connu…Ce que je redoutais depuis le début venait d’arriver…Je reconnais immédiatement une ancienne collègue de boulot qu’on appellera Sophie.« Et merde » je me disais au fond de moi-même. Mais après tout, si elle était là, c’était pour les mêmes raisons que moi !-Sophie ! Comment ça va ? C’est sympa de te revoir ! Sophie est une jolie petite brune, plutôt réservée (pas tant que ça en fait vu l’endroit où elle se trouve…) que je n’avais pas vu depuis presque deux ans.J’avais toujours apprécié cette fille : on s’entendait bien, on rigolait souvent ensemble sur des sujets divers. J’avais, bien entendu, remarqué son physique séduisant, plutôt mince, poitrine moyenne et son style qui était assez classique au boulot, sobre : ce genre de nana qui fait attention à elle mais sans en faire de trop.-Moi aussi je suis contente de te voir. me dit-elle. Ce qui est amusant, c’est de se revoir dans un endroit comme ici ! -Euhh ! Ouai !!! Je ne savais pas trop quoi faire ce soir, alors je me suis dit : pourquoi pas aller voir ce fameux salon de l’érotisme ! Elle sourit…-Et toi, tu connaissais ? je continuais-Non, c’est la première fois aussi. -Tu es venue seule ? -Non, avec une copine, mais elle a du partir ! Ca alors ! Quelle situation ! Moi qui étais venu en solo en espérant illegal bahis rencontrer personne, je me retrouve avec une copine que je n’ai pas vue depuis des mois, et qui en plus est seule…-Tu veux boire quelque chose ? -Ah volontiers ! Ce spectacle m’a donné soif ! me répond-elle en souriant.Comme nous n’étions pas encore sorti de l’espace hot, nous nous dirigeons vers le bar et commandons à côté d’une fille juste vêtue d’un string, sur les seins de laquelle mes yeux n’ont pas pu s’empêcher de se poser.-Ca va ? me dit Sophie en rigolant !-Ca pourrait être pire ! dis-je en écarquillant les yeux.-C’est pas très drôle : y’en a un peu que pour vous les mecs ! Depuis que je suis arrivée, j’ai vu que des filles à poil et pas un mec !… -Attends un peu, ça va peut-être arriver ! Mais qu’est-ce que je lui raconte là ? Je ne suis jamais venu et je ne sais même pas ce qu’il y a d’autre à voir ici. En disant cela, je me dis soudain qu’elle peut se mettre à imaginer des trucs …-Alors, comment tu trouves ce salon ? Hormis le fait que tu n’ais pas vu de mecs nus… lui demandais-je ?-Ohh, c’est marrant ! Ce qui est surprenant, c’est tous ces couples. Ca fait plaisir, au moins, c’est pas glauque. -T’as raison ! On dirait que l’érotisme n’est plus trop tabou quand on est ici. -Pourquoi tu dis ça ? Tu considères ça tabou ?-Moi non ! L’érotisme, le sexe, ça me dérange pas, moi… -Et ben !… Je ne t’imaginais pas comme ça ! -Comme ça quoi ? -Ben, j’aurais pas pensé que tu étais aussi branché sur le cul !… Hummmm !!!!! A ce moment là, j’ai failli m’étouffer en buvant une gorgée de mon verre…J’hallucinais… J’avais eu beaucoup de discutions avec Sophie et de bons fou rires, mais je n’aurai jamais imaginé me retrouver là avec elle.La discussion a continué un bon moment sur ce qu’on était devenu depuis tout ce temps là, et puis une lumière éclaira le podium de pole dance et les gens commençaient à s’approcher.-Viens, on va voir ce qui se passe ! me dit Sophie en me prenant par le bras.Une superbe brune en maillot deux pièces a entamé alors un show, très sexy, langoureux, mais sans strip tease… Applaudissements…-C’est tout !!! dis-je discrètement à l’oreille de Sophie.-C’est bien fait ! répondit-elle. C’était beau, sexy… tout de suite vouloir plus… pervers ! -Ohh tout de suite… c’est vrai que c’était beau, mais nue intégrale, c’est encore mieux ! Elle me regarda avec un petit sourire et un mouvement de la tête, l’air de dire « toi, je t’imaginais vraiment pas comme ça »-Tiens, regardes ! Tu vas être contente… Un mec hyper musclé, habillé d’un pantalon type cow-boy et d’un gilet en cuir monta sur scène et commença également à danser.-Ah quand même ! dit SophieLe gars entama un strip mais s’arrêta au string… Re-applaudissements…Je regarde alors Sophie, un petit sourire en coin.-Bon ça va !!! N’empêche que pour nous, les filles, il aurait pu allez au bout… -Perverse, va !On explosa de rire…On enchaina ensuite sur un autre show sur le premier podium. Cette fois-ci, j’étais côte à côte avec une copine en train de regarder une fille faisant son show, toujours avec un mec assis sur une chaise.La fille se déshabille petit à petit, se frottant contre le gars puis guide ses mains pour que celui-ci lui retire son string. La voilà totalement nue, magnifique… elle fait le tour de la chaise et ramasse par terre, un gode qu’elle présente devant le visage du mec : tout le monde rigole !Elle s’approche alors du bord de la scène, s’assoie par terre et écarte les jambes, dévoilant au public une superbe chatte totalement épilée… elle commence alors à se caresser et finit par s’introduire le gode dans des mouvements de va-et vient très excitants…Je jette un œil discret vers Sophie. Elle semble captivée par ce qu’elle voit…La fille se relève alors, fait le tour de la chaise, penche la tête du gars en arrière et… lui fourre le gode dans la bouche…-Putain, c’est chaud là ! me dit Sophie.-Ouaih, t’as raison ! Il va s’en souvenir ! Le show touche à sa fin, le public applaudit et l’organisatrice apparait en faisant la promotion du tournage X que j’avais repéré en arrivant.-Ca te dirait d’aller voir ça ? dis-je à Sophie.-Ca peut être marrant. Après tout, au point où on en est !…Comme des gamins, on se précipite vers le stand du tournage : il y a déjà pas illegal bahis siteleri mal de monde qui fait la queue (sans jeu de mots…)Grand seigneur, j’invite Sophie car le tournage est payant et se déroule dans un espace privé.Jamais je n’aurai imaginé inviter Sophie à aller assister à un tournage de film de cul…Une fois dans la salle déjà bien remplie, on se glisse pour ne pas être trop loin de la scène sur laquelle un canapé est installé ainsi qu’un petit matelas.L’actrice, une petite blonde, la peau claire, des seins assez petits, ce que j’adore… entre en scène et commence à se caresser sur le canapé. Puis elle retire son string et attaque une belle séance de masturbation, dévoilant son magnifique petit minou rosé.Un gars arrive ensuite, et l’aventure continue…Fellation, pénétration, sous tous les angles (c’est un tournage, faut pas l’oublier…) pour que tout le monde en profite et … tout le monde en profite : pas un bruit dans l’assistance, les yeux sont fixés sur les meilleures parties des acteurs… Hommes et femmes du public regardent avec attention, sans mauvais esprit, juste avec plaisir…Sophie aussi a l’air d’apprécier le spectacle… Sentant que je la regarde, elle tourne la tête et me sourit.La scène se termine par un cuni et une masturbation de l’actrice qui finit… bien humide.Tranquillement, le public sort de l’espace privé et regagne les allées du salon.-Tu es contente : tu as enfin vu un mec à poil, et en grande forme en plus… dis-je à Sophie.-Ah oui, ça fait du bien ! Et c’est vrai qu’elle était en forme !… En plus, ça fait un p’tit bout de temps que je n’en ai pas vu, alors… j’aurai bien aimé être à la place de la fille, mais je ne sais pas comment ils font pour faire ça en public !… -C’est un métier… -Et toi, tu pourrais ? -Mmmm… non, je crois pas. Il y a un peu trop de monde… -Ah parce que si il y avait moins de monde, tu pourrais te balader à poil comme ça ? -Se balader à poil, ça me dérange pas mais baiser devant tout le monde, c’est autre chose. -Et tu te balades souvent à poil, toi ? -Non, sauf l’été, à la plage. -Ah bon ? -Ben oui… sur les plages naturistes ! T’as jamais essayé ? -Euh non !…-Tu devrais, c’est trop top !-Je sais pas si j’oserai…-Tu viendras avec moi cet été… -Pourquoi pas ! je serai assez curieuse… Et ben, la petite Sophie commence un peu à m’énerver, là !…Nous continuons notre visite en passant par les stands de lingerie et gadgets. Elle semble très intéressée par des robes ultra sexy, impossibles à porter dans la rue, a moins de vouloir provoquer un attroupement, mais qui doit être fort sympa en soirée privée.-Tu as déjà porté ce genre de choses ? je lui demande.-Pourquoi, ça t’intéresse ? -Ah ben, ça peut être intéressant… -Oui, ben dans tes rêves… Oups… Là, ça ne tourne pas au beau temps…Après avoir tourné et viré dans tous les coins du salon, Sophie me propose de s’en aller.Une fois dehors, je lui propose d’aller boire un verre ou manger un morceau.-Pourquoi pas ! Après toutes ces excitations, manger un morceau ne me déplairait pas… -J’te demande pardon ? Attention à ce que tu dis, ça prête à confusion !Soudain, alors que nous marchons côte à côte vers le parking, elle se place devant moi et, en me regardant dans les yeux, elle plaque sa main droite sur mon entre jambe…-Tu es garé où ? Sans répondre, je prends sa main dans la mienne et nous nous dirigeons vers ma voiture.J’étais en train de vivre un moment de folie : cette fille que j’avais souvent regardée avec une certaine envie, était là, avec moi, à la sortie d’un salon érotique et avait des pulsions furieuses…Arrivés à la voiture, nous montons à bord et elle me dit :-Démarre, on va pas rester là. Il y a un peu trop de monde. Je m’exécute et me dirige derrière le parc des expos, sur un parking désert.-Ca m’a grave excitée ce spectacle ! Et toi ? dit-elle en tâtant mon sexe à travers mon jean.Avec des mots comme ça, ma queue commençait à prendre forme, mais était terriblement coincée sous les vêtements.J’arrête la voiture et laisse le moteur en marche pour garder le chauffage car ça caille un peu, même si, ni Sophie ni moi semblons avoir froid à ce moment là.Tout en me regardant, elle commence à défaire ma ceinture et à déboutonner mon jean. Ma queue commence vraiment à durcir : les yeux de Sophie, canlı bahis siteleri ses mains sur moi, son parfum ne font que monter l’excitation. Je vais pour l’embrasser.-Non ! Ce que je veux juste, c’est ta queue… et elle m’a l’air pas mal… Au moins, ça a le mérite d’être clair…Elle tire mon pantalon vers mes genoux puis fait la même chose avec mon boxer.A la vue de mon sexe, Sophie eu un petit hochement de tête qui semblait dire qu’elle appréciait la surprise. Elle commença à me branler lentement, avec douceur, finissant de décalotter mon gland gorgé de sang.-Que c’est bon de tenir un beau sexe dans ses mains. -De le tenir, oui et c’est aussi bon… -A sucer ? J’en doute pas ! Elle approcha doucement son visage de ma bite délicatement enfermée dans ses mains. Elle commença par lui donner de petits bisous sur le côté, puis passa sa langue, en partant du bas et en remontant doucement jusqu’à la base du gland, puis redescendit. Elle s’arrêta un moment sur mes couilles, les gobant une par une. Puis elle remonta et posa un bisou sur le haut de mon gland. Je n’en pouvais plus : après tout ce que j’avais vu au salon qui m’avait déjà bien excité, sentir les lèvres de Sophie sur mon sexe risquait de me faire exploser rapidement…Elle ouvrit la bouche et avala mon gland. Elle referma ses lèvres et joua avec sa langue, qu’elle faisait tourner autour.Il fallait vite que je m’occupe si je ne voulais pas gâcher ce plaisir par une explosion anticipée.Je caressais de la main droite les fesses de Sophie, puis tentais une exploration en l’insérant dans son jean. Vu qu’il était très serré, je ne suis pas allé bien loin.-Tu fais quoi, là ? me dit-elle.-Eh ! Tu as juste ma bite dans la bouche, j’ai bien le droit d’en voir un peu plus de toi, non ? -Ok, mais on ne va pas trop loin ! -Pas de problème ! Tu me gâtes déjà bien comme ça !Elle se redressa, descendit son pantalon, laissant apparaitre une très jolie petite culotte en dentelle noire.Je caressais sa cuisse gauche, remontant vers son entre jambe. A travers ce petit bout de tissu, je sentais la chaleur de son sexe. Mes doigts glissèrent derrière. Son petit minou était complètement épilé, certainement depuis peu à en croire la douceur de la peau.Je faisais glisser sa culotte pour dévoilait ce que jamais je n’aurai imaginé voir.Elle recula son siège en même temps que je lui faisais légèrement basculer le bassin pour mieux entrouvrir ses cuisses. Je massais délicatement son bouton d’amour après avoir humecter mon pouce de salive. Du majeur de la main gauche, je partais à la découverte de son intimité qui était bien humide…Je ne pût résister plus longtemps à gouter ce joyau et posa mes lèvres dessus. Sophie poussa un petit gémissement qui m’encourageait à ne pas arrêter là. Sa chatte était de plus en plus humide. J’en explorais de ma langue chaque recoin. C’était un pur délice et j’aurais voulu ne jamais m’arrêter mais Sophie, d’un coup, me repoussa la tête. C’était curieux car, elle ne semblait pas loin de la jouissance, mais elle a du préférer garder son excitation.Elle me poussa dans mon siège et se pencha sur ma queue qui n’avait rien perdu de sa vigueur.Beaucoup plus vive que tout à l’heure, elle m’attaqua une fellation de folie, me caressant les couilles avec une main.Sentant l’explosion arriver, par respect, je la préviens. Mais la coquine ne semble pas vouloir s’arrêter là et continue de plus belle… D’un coup, j’éjacule dans la bouche de Sophie. Elle arrête ses mouvements mais garde mon gland entre ses lèvres. Après plusieurs spasmes, Sophie relève la tête et me regarde dans les yeux… je la voie déglutir…-Merci ! me dit-elle.-C’est moi qui te remercie ! Tu m’as fait jouir comme jamais ! -Ramènes moi à ma voiture ! Nous nous rhabillons sans un mot.Je lui tends un paquet de chewing gum. Elle me dit :-Non, merci. Je veux garder le gout de ton sperme encore un petit peu… Nous arrivons à côté de sa voiture.-J’ai vraiment passé un fabuleux moment avec toi, ce soir, Sophie. Merci ! -Moi aussi, mais ne vas pas imaginer des choses. Je l’ai fait parce que j’avais envie, et j’avais compris que toi aussi. Mais c’est tout ! -J’avais bien compris. Et c’est bien comme ça ! Elle me fait un dernier bisou sur la joue et rejoins sa voiture.Elle s’apprête à rentrer mais fait demi-tour et reviens à ma porte. J’ouvre la fenêtre :-Au fait, je te laisse peut-être mon numéro. Comme cela, tu m’appelleras cet été quand tu iras à la plage ! me dit-elle en me faisant un clin d’œil.Ca c’est sûr que je l’appellerai… et peut être même avant cet été…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

istanbul travestileri istanbul travestileri ankara travestileri didim escort tuzla escort kartal escort izmir escort izmir escort escort ankara izmir partner ankara escort seks hikayeleri escort pendik kartal escort maltepe escort pendik escort gaziantep escort antep escort
bahis siteleri kaçak bahis bahis siteleri canlı bahis güvenilir bahis canlı bahis sakarya escort bayan webmaster forum bursa escort bursa escort bursa escort