Sexe rapide (01)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Hot

Sexe rapide (01)Embouteillage …Fin juin, 18 heures, la journée a été caniculaire.Avec Jenny, ma petite amie, nous venons de passer quelques heures de shopping dans les boutiques climatisées du grand centre commercial.Sur le chemin du retour, nous sommes prises dans un énorme bouchon. Nous avançons ” cul-à-cul”, quand nous avançons ! À cette vitesse, il nous faudra bien une bonne heure pour rejoindre notre “chez nous”.L’air conditionné commence à peine à réfrigérer l’habitacle. Nos dos nus, comme nos cuisses, collent au cuir de la voiture. Ce qui, fréquemment, nous oblige à nous soulever vers l’avant pour nous décoller du siège.Jenny qui est au volant ronchonne,- Doux jésus ! Nous n’avons pas choisi le bon jour,- Je sais bien, mais il fallait bien occuper notre jour de RTT.Mais tu as raison, avec cette chaleur, nous n’avons pas fait le bon choix ! À savoir, il valait mieux rester à bronzer dans notre jardin, avec un cocktail bien frais à portée de main !-Hummm ! Tais-toi, tu me donnes envie, en plus je meurs de soif !Soupire ma conductrice tout en appuyant son crâne contre l”appui-tête.Tournée de trois-quarts vers elle, je la regarde. Elle est belle ma chérie, avec ses jolies jambes galbées, son ventre plat, ses petits seins dont les tétons pointent sous son haut sans soutif. Ses lèvres bien dessinées, son petit nez retroussé et ses yeux d’un bleu profond qu’entoure une chevelure d’or. À la détailler ainsi, ce qui devait arriver, arrive. Des pensées lubriques s’instillent dans mon esprit et commencent à m’exciter, mon petit string ne va pas rester longtemps sec !Jenny remarque que je la dévisage. Alors elle se tourne vers moi et me lance en souriant : – Quoi !? … Quelque chose qui cloche chez moi ? -Rien, au contraire, tu est très belle ! … Tellement belle qu’il suffit que je te regarde pour être excitée !Elle en rigole et me prend la main pour me baiser les doigts du bout des lèvres … Je connais bien la signification de ce geste- J’ai une idée pour faire passer le temps lui dis-je, regarde … J’allume mon smartphone … Et soudain, les sons de notre dernière sextape envahissent la voiture. – Putain, tu as mis ça sur ton mobile ! Me dit-elle en tendant ses bras et en crispant ses mains sur le volant.- Oui et aujourd’hui, je pense que ça bahis firmaları peut rendre notre attente plus agréable, non ?Assise, là, toutes vitres fermées, au milieu de la circulation. Nous regardons les images de notre vidéo cochonne, enveloppées par les gémissements de Jenny alors que je lui mange son petit chat sur notre lit.- Garce ! Je me souviens de cette nuit-là, avoue Jenny qui commence à gigoter sur son siège…Et enchaine,- Je suis venu tellement fort. Comme a chaque fois d’ailleurs, coquine !Je passe sur une autre vidéo.- Et celle-là, tu te rappelles ?- Tu parles ! Salope, bien sûr que je me rappelle ! … “Hi ! hi” ! hi ! …C’était pour le mariage de Céline, en rentrant dans l’église, tu m’avais coincé dans le confessionnal pour me faire jouir ! Ensuite, tu m’as confisqué la culotte ! Et j’ai fini la noce, la chatte nue et sale sous ma mini-jupe ! …(Je sens que vous aimeriez savoir ce qui s’est vraiment passé dans ce confessionnal … Allez Promis ! Je vous le raconterais dans un autre opus de sexe rapide)… Un silence religieux (sexuel conviendrait mieux !) s’installe dans le véhicule. Jenny les mains toujours crispées sur le volant, ne peut s’empêcher d’ouvrir et fermer les jambes tout en se mordant la lèvre inférieure… J’ai compris. Nous sommes toujours pare-choc contre pare-choc sans aucun signe pour avancer. Certaines personnes sont même sorties de leurs voitures pour voir ce qu’il se passe. Mais bon, on pourrait être plus malheureuses, la clim fait son office, et l’ambiance est bonne !Pour l’achever, je vais sur une autre vidéo. et lui tend l’appareil- C’est quand nous avons essayé notre premier “double dong”. La voiture est remplie de nos gémissements, alors que nous sommes empalées mutuellement sur ce membre en jelly très souple. Je me rappelle que cette fois-là, elle avait giclé plusieurs fois.Je pose mon mobile, me penche sur elle pour le lui rappeler à l’oreille, avant de lui mordiller le lobe tout en caressant son ventre entre son top et sa jupe courte. Je la sens frissonner, et si je suis bien sure d’une chose, ce n’est pas à cause de la fraîcheur de la clim. Mes doigts joints tracent quelques arabesques, avant de défaire sa jupe, de glisser sous sa culotte et caresser sa toison d’or. Mais quand j’arrive dans kaçak iddaa son entrejambe, elle ferme ses cuisses sur ma main. Les yeux effarés, elle promène un regard affolé autour de nous.- Chipie ! Arrête, on va nous voir, je vais passer pour qui !- Te soucie pas ma puce, tu n’est pas a poil, les vitres sont bien teintées, alors si l’on voit arriver quelqu’un, nous aviserons … Dis-je en pouffant !- Et merde ! Marmonne-t-elle en se laissant aller sur son siège.Sur ces quelques mots Jenny se détend. Écarte de nouveau ses jambes, pour laisser ma main vagabonder à sa guise sur des lèvres trempées, qui s’ouvrent d’elle-même. À sentir sous mes doigts, l’état de son sexe, si quelqu’un se soucie comme de sa première culotte que l’on nous surprenne, c’est bien lui ! … Ce petit minou réclame quelques gâteries en bavant d’extase ! Volume plus fort, pour étouffer ses cris si besoin, car je sais que Mademoiselle est vite bruyante, je branle son clitoris, doucement, doigts joints, en lui rappelant à l’oreille toutes “les saletés” que nous avons faites ensemble avec ce gode … Et le bien que ça nous a fait ! Tandis que l’autre main s’égare sous son haut pour jouer avec ses tétons. Je me revois en train de jouir, emmanchée sur ce truc, et mes pensées libidineuses, ajoutés au fait de faire quelque chose de non-conforme et d’interdit m’excite et bien sûr, je mouille mon petit cache sexe.!J’embrasse doucement son cou. Pendant qu’elle rentre en action en meulant sa chatte contre ma main en couinant.- Oh mon Dieu, c’est si bon ! Lâche-t-elle dans un souffle. J’en profite pour tirer sur sa culotte, l’enlever, la jeter sur la banquette arrière. Sa jupe remontée sur son ventre, le top au-dessus des sein, elle avance son cul en bord de siège pour que j’aie plus d’aise pour la gouiner. Je me colle à elle pour sucer un téton, caressé un sein, pendant que mes doigts se déplacent dans ses nymphes qui dégorgent. Trouve son bourgeon, le roule entre deux, il gonfle, se redresse. Sa voix se fait suppliante …- Oh … Oui … Baise-moi, exhale-t’elle.J’accentue ma caresse sur le clito, elle gémit, remue le bassin, se cambre, écarte ses cuisses au maximum.. Je me redresse pour glisser un doigt dans son vagin. Il est inondé. Jenny tend son ventre pour que je m’enfonce plus, kaçak bahis réclame un deuxième. Du pouce, j’appuie sur son bouton rose. Chaque fois que je le touche son ventre fait un bon. Et ça lui tire des cris de jouissance. Ses mains crispées sur le volant, elle halète, respire de plus en plus vite. Elle est prête ! Je sais qu’elle va venir rapidement.- Doux jésus ! … Râle-t-elle, Alors que mes doigts s’agitent dans ses chairs, sa cyprine dégouline sur ma main. Nos gémissements, car je suis tellement excité par sa jouissance et la situation, que je m’y suis mise aussi, se synchronise avec ceux de la vidéo. Pour l’avoir visionné tant de fois, nous savons toutes les deux, en entendant nos plaintes sur la bande sonore, que nos orgasmes virtuels sont imminents. Cela nous surexcite. Jenny, alors, se baise de plus en plus fort sur ma main, pendant que mon pouce continue à bosser sa hampe …- Jouis, jouis pour moi ma chérie ! Laisse toi aller sur ma main, pense à ces centaines de personnes qui nous entourent, qui peuvent te voir, nous entendre ! … Aller viens ! jouis !-Jo’, Jo’ … Je viens ! … En public … Mon dieu ! Son bassin ondule, elle pose une main sur la mienne qui s’active de plus en plus fort, de plus en plus profond, de plus en plus vite. De l’autre, elle bloque ma tête toujours sur sa poitrine pour que ma bouche ne quitte pas son téton. Quand ses coups de reins s’accélèrent, que tout à coup, ses cuisses emprisonnent ma main, qu’elle crie en repoussant ma bouche de son téton, je sais qu’elle jouit … Un orgasme long, intense … Mouillé … Très mouillé !En souriant, je me lèche les doigts tout en la regardant. Jenny qui veut en profiter ne me laisse pas finir ma dégustation. Elle me prend la main pour la lécher à son tour avec des yeux malicieux. Prend ensuite ma tête dans ses mains et m’embrasse avec une sauvagerie qui en dit long sur le plaisir qu’elle vient de prendre. Puis me lance rigolarde :- Tu n’as rien perdu pour attendre “petite salope”, tu vas voir comment je vais te baiser quand on va arriver ! … Tu en auras mal à la chatte ! .. . N’oublie pas “que la vengeance est un plat qui se mange froid”Le temps pour elle de remettre de l’ordre dans une tenue mise en piteux état, par autre chose que de la sueur.Pour moi de reprendre ma place, d’éteindre le smartphone, et le trafic routier à repris. Me laissant, avec mes tétons dressés, un string poisseux collant à ma fente et un clitoris palpitant à l’idée de ce qui m’attendait en arrivant …

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

istanbul travestileri istanbul travestileri ankara travestileri didim escort tuzla escort kartal escort izmir escort izmir escort escort ankara izmir partner ankara escort seks hikayeleri escort pendik kartal escort maltepe escort pendik escort gaziantep escort antep escort
bahis siteleri kaçak bahis bahis siteleri canlı bahis güvenilir bahis canlı bahis sakarya escort bayan webmaster forum bursa escort bursa escort bursa escort