Frieda

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

FriedaJ’avais 39 ans et ma boite m’avais envoyé pour un mois à Florence pour suivre des cours intensifs d’italien car j’avais besoin maîtriser cette langue pour un programme de développement d’une activité nouvelle. Les cours duraient 6 heures par jour et le groupe de 12 élèves adultes étaient cosmopolite et mixte. Il y avait un mexicain, une japonaise, une suisse, un finnois … et Frieda qui était allemande. C’était une femme grande et mince qui semblait sportive. Elle avait un physique agréable, des cheveux et des yeux clairs, une bouche sensuelle et surtout elle ne semblait pas timide du tout. Elle prenait facilement la parole en cours et intervenait avec une attitude positive et un regard franc. Dès les premiers jours je sentis une attirance pour cette femme libérée mais elle était mariée et moi aussi. Nous avions eu des échanges en langue italienne durant les pauses où j’appris qu’elle aimait photographier ce qui était moi aussi mon hobby préféré.Un weekend l’école organisa une excursion de deux jours en bus. Nous avons visité Gubbio puis Assise mobil sex pour faire étape à Pérouges où après avoir visité la ville souterraine nous avons rejoint l’hôtel. Dans le bus j’étais assis à côté d’elle et j’avais eu le temps de lui glisser à l’oreille qu’elle me plaisait. Le soir nous avions quartier libre pour le diner et je lui proposais de faire une balade avant de choisir ensemble un lieu où dîner. Elle accepta en souriant et nous partîmes en promenade tous les deux. Elle avait un short rose et un tee-shirt blanc. On aurait dit une adolescente alors qu’elle avait la trentaine. Après un tour dans un parc public arboré où je lui avais pris la main nous allâmes dans un petit resto sympathique où nous n’étions que tous les deux dans ce coin de la salle pour nous régaler d’un plat de pâtes aux champignons. A la fin du repas, aidé par le vin blanc, je tendis la main pour lui caresser le bout des seins à travers son tee shirt. Elle me regarda avec son regard limpide et sourit.Pour rentrer à l’hôtel nous passâmes par une place du centre-ville asyalı sex et je lui proposais, pour prolonger le plaisir de sa présence, de nous assoir sur une murette entre des grandes colonnes. La nuit était tombée et nous regardions les nombreux adeptes de la « passeggiata » qui animait la place devant nous. A un moment je me suis tourné pour appuyer mon dos sur la colonne en laissant mes jambes de part et d’autre de la murette. Elle me rejoignit en s’appuyant contre moi et en repliant ses jambes sur le mur. Je sentais la chaleur de son dos sur ma poitrine et je me mis à bander doucement. Je passai une main sous son tee-shirt et lui caressait les seins l’un après l’autre, puis plus précisément les tétons qui durcirent. Elle tourna un peu la tête et me dit doucement « ancora » en italien. Je fis durer puis je passai mon autre bras devant elle et posai ma main sur sa ceinture. Elle comprit aussitôt et défit les premiers boutons qui fermaient son short et plaça son sac devant pour rester pudique. J’infiltrai ma main dans son konulu sex short puis sa culotte commençait à caresser son sexe tout en titillant ses tétons de mon autre main. Il faisait noir et les passants tous proches ne faisaient pas attention à nous.Je l’ai caressée ainsi un bon moment avant d’infiltrer mes doigts entre ses petites lèvres et dans l’entrée de son vagin bien glissant. Je remontais jusqu’à son clitoris puis descendais pour la pénétrer à nouveau. Elle avait posé ses mains sur mes cuisses et les caressaient et indiquant le rythme qu’elle souhaitait. Elle s’excita de plus en plus et posa sa main sur la mienne pour la presser et m’indiquer qu’elle voulait de j’entre plus profond dans sa vulve. Elle finit de jouir en s’appuyant plus fortement contre moi puis me dit doucement «e veramente buonissimo ». Elle referma son short et nous regagnâmes l’hôtel. Elle me suça longuement sur la terrasse commune à nos chambres respectives. Elle était à genoux devant moi et but tout mon sperme avec délectation. Puis elle me dit « non voglio andare piu avanti perché sonno sposata ». Nous ne nous étions même pas embrassés.Nous finîmes le stage comme s’il ne s’était rien passé ce soir-là puis je ne l’ai jamais revue mais je garde un très bon souvenir de cette Frieda sans complexes.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

kartal escort istanbul travestileri istanbul travestileri ankara travestileri
free bets bahis siteleri kaçak bahis bahis siteleri canlı bahis güvenilir bahis canlı bahis sakarya escort bayan sakarya escort bayan webmaster forum izmir escort bayan hd porno bursa escort bursa escort bursa escort erenler travesti tuzla escort kurtköy escort göztepe escort